mercredi 25 octobre 2017

Kiblind N°62, Numéro Bouteille, couverture Jean Jullien, octobre 2017

Le nouveau numéro de la revue Kiblind est sorti il y a quelques jours qui a déjà beaucoup fait parler de lui. Sa couverture est illustrée par le talentueux Jean Jullien qui y fait l'objet d'un dossier richement documenté en pages intérieures. Plusieurs événements ont été organisés  autour de ce lancement avec la marque En vrac.
                                                      

 © Kiblind / Jean Jullien

Kiblind c'est une vraie revue riche d'un rédactionnel de qualité, évoluant beaucoup autour des arts graphiques, beaucoup d'illustration avec des artistes connus et plein de jeunes très talentueux que la rédaction déniche dans le vaste monde. On y glorifie volontiers cette chose ancienne pour certains et pourtant très branchée, le papier, au travers de chroniques de livres, de magazines, de fanzines, et aussi de la musique. Et toujours ces dossiers riches et décalés sur un sujet maitre dans chaque numéro. Dans ce numéro on disserte sur le sujet de la bouteille, enfin bon, surtout de son contenu ! Flacon, ivresse, vous voyez le topo !                                                                                                                                                                                                          
Au hasard des pages de ce beau numéro, on découvrira :

Un dossier sur les affiches Savignac, signé Michel Lagarde :



 © Kiblind / Michel Lagarde / Savignac


De quoi se divertir avec ce Jeu des 7 erreurs au niveau de difficulté fichtrement rude, dessiné par Bérénice Milon :

© Kiblind / Bérénice Milon

Le dossier sur Jean Jullien, rencontré à Londres par Jérémie Martinez : 

© Kiblind

Quelques pages portfolio avec des œuvres de Lorraine Sorlet, Laho, Simon Landrein, Julien Brogard et plein d'autres :

© Kiblind / Lorraine Sorlet, Laho

© Kiblind / Simon Landrein, Julien Brogard


et un reportage dessiné sur le Champagne écrit par Maxime Gueugneau et dessiné par Simon Bournel-Bosson : 

© Kiblind / Simon Bournel-Bosson

Et, modestement, ma contribution récurrente à cette belle revue, une chronique sur l'illustration ou la bande dessinée, cette fois consacrée au dernier livre de Ludovic Debeurme, Epiphania, Tome 1 :

© Kiblind / Basil Sedbuk / Ludovic Debeurme

A l'occasion de ce numéro, l'équipe de Kiblind s'est associé à la marque En Vrac. Ils ont sollicité JEan Jullien pour illustrer les visuels de 8 bouteilles de vin nature :

© Kiblind / Jean Jullien / En Vrac

© Kiblind / Jean Jullien / En Vrac

© Kiblind / Jean Jullien / En Vrac



Kiblind est disponible, gratuit, dans de nombreux points de dépôt en France, surtout sur Lyon et sur Paris, dont la liste est disponible sur le site de la revue où l'on pourra également, si l'on ne la trouve pas dans sa version papier près de chez soi, la feuilleter électroniquement :


samedi 21 octobre 2017

L'Iconographe, Collectif, Editions de la Table Ronde, octobre 2017

C'est un bien beau livre que les éditions de la Table Ronde nous proposent avec L'Iconographe. Imaginé par L'Editeur Singulier, Jean-Christophe Napias, il présente le travail de 50 illustrateurs à qui il a été demandé d'imaginer la couverture du livre qu'ils ont toujours rêvé d'illustrer. Il en résulte une variété intéressante de livres, des visions personnelles, des histoires personnelles aussi car chaque dessinateur a écrit les raisons de son choix, raconté ce qui l'attache au livre choisi. L'amateur de dessins, d'illustrations, ne pourra que se réjouir de la découverte de L'Iconographe qui plaira également au bibliophile tant cette mise en abyme du livre dans le livre est réjouissante.

© La Table Ronde

Les 50 artistes recrutés pour l'exercice représentent un spectre assez large et multigénérationnel de la création actuelle œuvrant généralement dans le monde de l'illustration. Certains illustrent ces derniers temps pour La Table Ronde les couvertures de la collection La Petite Vermillon, depuis que celle ci a connu une refonte esthétique avec Cheeri en charge du design graphique. On sera impressionné par la qualité des couvertures ici offertes au regard, par la richesse des styles mais aussi par la qualité des textes écrits par les dessinateurs eux mêmes.

On aura compris que ce livre devra intégrer toute bibliothèque exigeante !

Petite sélection purement subjective de couvertures parmi la multitude,
pour les voir toutes, rien de mieux que de se procurer le livre  :


© Chloé Poizat - Gérard Dubois

© Lisa Zordan - Jacques de Loustal

©  Marie Jacotey - Sheina Szlamka


©  Aline Zalko - Anne-Margot Ramstein


© Léa Maupetit - Chez Gertrud


© Icinori - Martin Jarrie


© Stéphane Trapier - Alain Pilon


©  Emmanuel Pierre - Aude Picault


© Eric Bricka - Jules Le Barazer

 
©  Geneviève Gauckler - Beax

© Jacques Floret - Edith Carron

Editions de La Table Ronde
Préface de Jean-Christophe Napias
Un livre supervisé par Félix Demargne et Jean-Christophe Napias
Design graphique Cheeri
Parution le : 19/10/17
112 pages
24 €
190 x 270 mm
ISBN : 9782710384373

Camille de Cussac, Barbe Blue le maudit Québecois, 2017

Attention perle !

La dessinatrice Camille de Cussac revisite le conte de Barbe Bleue avec quelques bonnes louchées de poutine, là, et c'est beau et très drôle ! 

© Camille de Cussac / Marcel et Joachim

Barbe Blue habite à Montréal. Et oui, c'est là que ça s'aggrave car Camille de Cussac joue la Maudite Française à user de toutes les expressions typiques de la Belle Province qui de ce côté de l'Atlantique nous font bien sourire. Mais c'est bon enfant plus que moqueur. Cela donne une dimension loufoque à l'histoire. La mariée du barbu n'est pas une princesse mais elle ressemble à Lady Di, c'est tout comme ! Pour enfoncer le clou, le livre est enrichi d'un CD portant l'histoire lue par une Québécoise, Carmen Ferlan, à mettre dans le lecteur indispensablement avant d'ouvrir le livre la première fois car, avec la bande son, il n'en est que plus savoureux. 

L'humour du récit est délicieusement servi par le dessin frais et pétillant de Camille de Cussac, que l'on a plaisir à découvrir en livre ici. Elle met en couleurs avec espièglerie tout ce petit monde, retranscrivant ce conte populaire dans un Montréal contemporain. 

C'est pour un public à partir de 4 ans, mais, comme tout livre pour enfants de qualité (le livre, pas les enfants...), on s'en délecte également si l'on a quelques décennies de plus...

© Camille de Cussac / Marcel et Joachim

© Camille de Cussac / Marcel et Joachim

© Camille de Cussac / Marcel et Joachim

© Camille de Cussac / Marcel et Joachim


de Camille de Cussac
Editions Marcel et Joachim
Collection Les Contes accentués
Format 20 x 28,5 cm
48 pages
1 livre + 1 CD
ISBN 979-10-92304-40-4

vendredi 6 octobre 2017

Jacques Floret, La Gaité Lyrique, 2017-2018

Jacques Floret a réalisé trois bien beaux dessins pour les spectacles de la Gaité Lyrique, Stand Up Comédie et Worldwildwestern.

Floret s'exprime essentiellement sous deux formes, un trait quasi ligne claire assez minimaliste, comme ce que l'on a vu récemment dans la collection La Petite Vermillon de  La Table Ronde, ou ses dessins au Bic 4 couleurs, comme ici, qu'il a déjà exposés dans plusieurs galeries ou utilisés également en illustration. 


© Floret / Gaité Lyrique

© Floret / Gaité Lyrique

© Floret / Gaité Lyrique




Jacques Floret est représenté par Lezilus